Amiosphère

 

« AMIOSPHÈRE»

SPECTACLE CHORÉGRAPHIQUE ET THÉÂTRAL

Cie Car’Avan

Création 2017 (en cours)

En coproduction avec « Le petit théâtre de Redoute »

Avec le soutien du Ministère de la Culture et de la communication – Direction des affaires culturelles de Martinique (DAC Martinique) & le Théâtre Aimé Césaire de Fort de France

TOUT PUBLIC à partir de 12 ans

Mise en scène : Thierry Sirou

Avec Laurence Couzinet-Letchimy et Jean l’Océan

Création Lumières : Dominique Guesdon 

Création sonore : Cédric Billard

Costumes : Marylène Joly-Pascal

Sculpture de Pauline Ohrel 

Extraits vidéo « L’Odyssée de la vie » de Nils Tavernier – Transparences Productions

LE PROJET

« Ancienne étudiante en faculté de médecine, je me souviens d’avoir été éblouie et captivée par la découverte de la vie de la cellule. Aucun conte ne me réservait autant de surprises ni d’émerveillement. Ainsi, il suffisait simplement d’observer les structures du vivant et de l’infiniment petit pour être emplie d’une admiration sans bornes?! » (Laurence Couzinet-Letchimy)

« C’est cette envie de se plonger au coeur du mystère, de restituer sur scène la confidentialité de cette première rencontre, fondatrice entre la mère et l’enfant qu’elle porte, qui motive l’élaboration de ce projet. » (Thierry Sirou)

L’impensable déjà se produit, dès la conception et jusqu’au temps où nous baignons dans les eaux du ventre maternel.

L’intelligence qui préside au développement d’un être humain complexe ne peut que nous laisser pantois.

Où sont écrites les lois qui régissent cette danse de la vie?

Les scientifiques peuvent en décrire le processus, mettre en oeuvre les conditions qui lui sont indispensables.

Mais que reste-t-il dans nos mémoires et que comprend-on vraiment de cette sublime orchestration?

Chacun être humain a-t-il d’abord été « rêvé » par sa mère?

De quelle nature sont leurs échanges?

Comment, dans une dynamique d’informations et de messages chimiques, mère et foetus communiquent et se construisent, à chaque instant, un lien affectif?

Ce sont ces moments, dans le secret et l’intime du ventre maternel, qui sont explorés comme autant de « petits miracles ordinaires ».

C’est toute la vitalité de cette première expérience, sa candeur, son ingénuité et ses paradoxes que la pièce évoquera autour d’un axe impératif: lisibilité, beauté, humour et émotion.